Rive de Gier

Publication du groupe « La Gauche Ripagérienne »

business meeting conference
Publié le 20 juin 2019

« Vite ! Des travaux visibles ! »

Le Budget 2019 de la Ville de Rive de Gier est marqué par la faiblesse de l’Investissement.

Les quelques travaux actuellement en cours, bien visibles en centre-ville, ne cachent pas la pauvreté de la modernisation de notre commune.

Sur la durée du mandat (2014-2020) et encore en ce dernier exercice budgétaire, l’investissement demeure bien faible. Seulement « 45 % du budget Investissement prévu a été réalisé », montre le dernier compte administratif… !

Cela continue en 2019, avec un budget dont la sincérité même est en cause.

Le budget prévisionnel 2019 adopté comporte un emprunt fantôme de 2 800 000€ en recettes d’investissements. JC Charvin – pour équilibrer faussement les comptes – fait apparaitre le recours à cet emprunt qu’il n’appellera pas, avoue-t-il lui-même. Pourquoi ? Pour faire apparaître des comptes « équi-li-brés », obligation réglementaire.

Mais l’équilibre se réalisera autrement. En n’appelant pas cet emprunt, en baissant les recettes d’un côté, les dépenses devront donc, de l’autre côté, être réduites. Et cette baisse des dépenses se fera en investissement et en fonctionnement.

Déjà les services municipaux sont privés des moyens nécessaires pour fonctionner correctement. L’emploi municipal est de plus en plus précarisé.

Entre 2019 et 2018, les dépenses prévues d’entretiens sur les bâtiments publics sont en recul de – 65% et de – 72 % sur la voirie. La rémunération prévue pour les agents titulaires va baisser de -1,1%, quand celle des non titulaires progresse de + 16%.

Cette faiblesse de l’investissement et ce recul du fonctionnement affaiblissent notre ville.

Avec une dette par habitant de 14% supérieur à la moyenne des communes de notre strate (931 € par habitant), Rive de Gier n’en est pas pour autant mieux gérée.

Il reste heureusement le projet de l’Etat, via l’ANRU, pour le centre-ville. De même que le seul chantier majeur mené ces dernières années est celui du Grand Pont. Mais on voit combien les travaux -commencés en 2008 ! – sont en retard avec, enfin, les premiers coups de pioche pour rebâtir des commerces.

C’est le temps des travaux visibles, en fin de mandat.

 

Vincent Bony, Eliane Masson, Jean Point, Caroline Benoumelaz, Gilbert Abras,

conseillers municipaux de la liste « Réinventons Rive de Gier »
Contact: vincentbony@yahoo.fr

 

 

Actualités

ACTION CONTRE LA FAIM : CAMPAGNE DE SENSIBILISATION AUPRÈS DES RIPAGERIENS EN PORTE-A-PORTE

« Action contre la faim, l’une des plus importantes organisation non gouvernemental française, reconnue d’utilité publique agit depuis plus de 40 ans pour sauver des vies. Nos équipes présentes dans 50 pays du monde combattent sur tous les fronts de la faim : nutrition et santé, sécurité alimentaire, eau, assainissement et […]

En savoir plus >
Info SEM : impact du 15 août sur le service déchets
En savoir plus >
ALERTE SÉCHERESSE

La Préfecture a placé la vallée du Gier en alerte sécheresse. Il est interdit de prélever de l’eau directement dans les cours d’eau et d’arroser les pelouses

En savoir plus >

Le kiosque médias

VOS DÉMARCHES EN LIGNE

Vos démarches en ligne >