Rive de Gier

Industeel : l’État doit protéger les salariés et préserver l’outil industriel

Industeel2
Publié le 27 janvier 2021
Industeel

© Industeel

Ce 27 janvier, le conseil municipal de Rive de Gier a adopté une motion qui interpelle le gouvernement sur le devenir du sidérurgiste.

« La direction d’Industeel, filiale du groupe ArcelorMittal, a confirmé en fin d’année 2020 qu’un processus avait été engagé concernant la cession et la vente de l’intégralité des entreprises d’Industeel. Trois principaux sites de production sont concernés : au Creusot, en Saône-et-Loire, (800 salariés), à Châteauneuf, dans la Loire (300 salariés) et à Charleroi, en Belgique (1200 salariés).

Nous ne pouvons qu’être inquiets de ce projet de cession et de l’avenir qui va se jouer pour ces milliers de femmes et d’hommes, en attente du sort qui pourrait leur être réservé et du devenir des sites industriels, en particulier celui de Châteauneuf.

Rappelons que le site de Châteauneuf est le fruit d’une longue et belle histoire industrielle, portée par la famille Marrel et les différentes générations de salariés qui y ont travaillé et qui y travaillent.

Rappelons que le savoir-faire d’Industeel est reconnu dans le monde entier depuis plusieurs décennies et que cette société contribue ardemment à l’indépendance de notre pays, que ce soit dans les domaines énergétiques (nucléaire, hydroélectrique) ou militaires.

Rappelons qu’Industeel est un élément majeur qui contribue à la transition énergétique avec la production de matériaux de qualité pour la géothermie, la production de biogaz, le stockage de CO2 souterrain, le solaire à concentration, ainsi que la production de crémaillères de bateaux installant des éoliennes en mer.

Rappelons également que le chiffre d’affaires d’Industeel a toujours été positif depuis 2010, de l’ordre de 700 millions d’euros annuel mis à part en 2020 où les résultats sont quasiment à l’équilibre malgré la crise sanitaire qui a plongé nombre d’entreprises en difficulté financière.

Rappelons enfin qu’ArcelorMittal a fait le choix de n’investir que très peu durant de nombreuses années dans l’entreprise Industeel, laissant ainsi à cette dernière des outils vieillissants, argument mis en avant aujourd’hui dans le projet de cession.

Ces dernières années, l’histoire de la Vallée du Gier a été marquée par de trop nombreuses fermetures d’entreprises, avec des conséquences dramatiques pour des milliers de femmes et d’hommes qui ont perdu leur emploi et vu leur vie basculer.

L’incertitude pesant sur l’avenir d’Industeel constitue une source d’inquiétude dans un bassin d’emplois et de vies trop souvent remis en cause. C’est pourquoi il nous apparaît indispensable aujourd’hui de saisir le gouvernement et les autorités de l’État afin de :

– contrôler le projet de cession d’Industeel et d’apporter des garanties aux salariés,

– de peser sur la stratégie du groupe ArcelorMittal si le projet de cession venait à ne pas aboutir. »

Actualités

RDV aux "Jeudis de l'Imprimerie", le comedy club des talents de demain

Les scènes ouvertes sont des denrées rares ! Ces lieux et moments bienveillants où les amateurs et les professionnels se rencontrent, échangent et proposent sur scène des échantillons de leur créativité, ça ne court pas les rues… Les « Jeudis de l’Imprimerie », c’est tout ça : une fois par mois, les […]

En savoir plus >
Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Le 25 novembre est la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Violences Femmes Infos : appelez le 3919

En savoir plus >
« Rive de Fêtes » 2021 : ambiance traditionnelle... et futuriste !

A Rive de Gier, les festivités de fin d’année seront empreintes de solidarité et de merveilleux, de moments attendus et de belles surprises. Pour la seconde édition de Rive de Fêtes, la municipalité propose en effet plusieurs temps forts, sur terre… et ailleurs ! UN 8 DÉCEMBRE UNIQUE ET… AÉRIEN : à partir […]

En savoir plus >

Le kiosque médias

VOS DÉMARCHES EN LIGNE

Vos démarches en ligne >