Vivien Richard, apnéiste

A 22 ans, impressionnant de détermination calme, il est l’un des meilleurs au monde dans sa discipline.

Atlantique, Mer Rouge, Adriatique, mer Egée, Caraïbes… Et quai Fleurdelix. Né sur les rives du Gier, Vivien Richard y revient entre chaque mer chaude. Le retour aux sources n’est pas son seul point commun avec la faune aquatique. Ce jeune homme calme qui déteste la pression, celle du temps et des mots, recherche celle de l’eau. Pour lui, cette force naturelle qui enserre les objets et les corps à partir d’une certaine profondeur, et peut même écraser les bathyscaphes, c’est l’étreinte massante et rassurante d’un élément familier.

De même, retenir sa respiration (très) longtemps, une contrainte pénible pour la plupart des gens, est pour lui une source de bien-être. Quand bien même il le fait sur 5 longueurs de piscine olympique ou à presque 100 m de profondeur… « Bien encadré, c’est moins dangereux qu’une sortie en vélo » assure-t-il.

On est constamment désarçonné quand ce garçon raconte ses passions, la plongée et la nage en apnée, tant son expérience paraît contre-intuitive. Désarçonné et impressionné : pour chacune des performances qu’il a réalisé, il est le plus jeune dans l’histoire de sa discipline à les avoir accomplies.

De « ses » disciplines, plutôt. Car la précocité n’est pas sa seule singularité. L’apnée comporte deux grandes spécialités, en piscine et en milieu naturel. En bassin, l’apnée dynamique consiste à parcourir la plus longue distance horizontale sous l’eau, un effort centré sur la glisse et l’économie de mouvement. En mer, il s’agit de descendre le plus profond possible à la seule force des jambes et des bras. La majorité des apnéistes se spécialisent dans l’une ou l’autre des disciplines. Seuls six athlètes dans le monde pratiquent les deux au haut niveau, un exploit en soi. Vivien est l’un d’eux.

Pour atteindre ce niveau, le Ripagérien s’entraîne presque tous les jours, à raison de 25h par semaine, dont 9 dans l’eau. Un mode de vie exigeant à l’âge des sorties entre copains, consenti par passion. Son objectif est de pouvoir en vivre et avoir une vie de famille. En attendant, Vivien veut aller le plus loin possible. Avant de respirer un peu.

Revenir en haut de page